L’assurance-vie

Un 3ème pilier peut proposer deux types d’assurance-vie:

une « risque pure »:

Cela veut dire que votre 3ème pilier (3b) ne couvre que le décès. Toute la cotisation part pour payer l’assurance-vie, il n’y a pas de capital qui se constitue.
Exemple: Si une personne veut une assurance-vie de CHF 300’000.- durant 15 ans, elle va souscrire une « risque pure » dans une assurance et va payer quelques centaines de francs par an pendant 15 ans. Après ces 15 ans, la personne ne touchera rien, car ce qu’elle a payé durant ces années n’était rien d’autre que la prime d’assurance vie. Si elle décède pendant ces 15 ans, les héritiers toucheront les CHF 300’000.-
Le 3ème pilier « risque pure » est considéré comme du 3ème pilier libre (3b)

une « risque mixte »:

Le 3ème pilier couvre le décès mais il crée également un capital pour la retraite.
Exemple: Si une personne fait un 3ème pilier en mettant CHF 4’000.- pendant 25 ans (jusqu’à sa retraite). Il aura durant toute la durée du contrat, une assurance-vie de CHF 100’000.- environ.
Après ces 25 ans, la personne touchera le capital avec les intérêts (entre 100’000 et 130’000) selon les intérêts versés).
 Le 3ème pilier « mixte » peut être fait dans un 3a ou un 3b.$

3ème pilier sans assurance-vie :

Si vous ne souhaitez pas avoir d’assurance-vie dans votre 3èmepilier, c’est tout à fait possible. Il suffit de le faire dans une banque ou encore dans une assurance en spécifiant bien que vous ne voulez pas d’assurance vie dans votre 3èmepilier.

Trouver la meilleure offre