IDÉES REÇUES

Voici certaines idées reçues sur lesquelles nous allons nous arrêter un instant:

« Un 3ème pilier doit être commencé quand on est jeune! »

FAUX. Nous conseillons en général aux jeunes de ne pas bloquer leur épargne dans un troisième pilier. On ne sait jamais quels pourraient être leurs projets durant les années à venir. Attendez d’avoir une situation stabilisée pour en commencer un.

« Un 3ème pilier c’est forcément pour le long terme! »

FAUX. Vous pouvez faire un 3ème pilier pour quelques années (même une année si vous le souhaitez!) et le retirer pour devenir propriétaire ou si vous quittez la Suisse apr exemple. Il faut juste s’assurer que le 3ème pilier que vous faites ne comprend pas de pénalités en cas de retrait rapide (solution bancaire par exemple).

« Je ne suis en Suisse que pour quelques années. Un 3ème pilier n’est donc pas intéressant! »

FAUX. Au contraire, si vous savez que vous allez partir, le 3ème pilier vous permet de payer moins d’impôts durant vos années passées en Suisse et de le récupérer quand vous partirez.
A nouveau, il faut s’assurer que le 3ème pilier que vous choisirez ne comporte pas de pénalité en cas de retrait prématuré.

« Je vais acheter une maison dans 2 ans, un 3ème pilier n’est donc pas intéressant. »

AUX. Au contraire, si vous savez que vous allez devenir propriétaire dans quelques années, le 3ème pilier vous permet de payer moins d’impôts durant les années avant votre achat et vous pourrez le récupérer lors de la constitution des fonds propres.
A nouveau, il faut s’assurer que le 3ème pilier que vous choisirez ne comporte pas de pénalité en cas de retrait prématuré.

« Le 3ème pilier doit être payé tous les mois et les montants sont fixes »

FAUX. Certains 3èmes piliers vous permettent de mettre ce que vous voulez quand vous voulez, de CHF 0.- au maximum autorisé. Il suffit de choisir le 3ème pilier qui vous correspond le mieux.

« Le 3ème pilier, ce n’est rien d’autre qu’une assurance vie. »

FAUX. Certains 3èmes piliers proposent des couvertures complémentaires notamment en cas de décès, mais vous pouvez choisir des 3èmes piliers sans aucune assurance.

Il existe de nombreux types de 3ème pilier, il faut juste trouver la personne de confiance qui saura vous aiguiller vers celui qui vous correspond le mieux.

L’association ASSORCA organise des formations de 30 minutes pour vous aider et ainsi faire le bon choix. Rendez-vous dans la rubrique « Suivre une Formation » du menu principal.

Nous attirons votre attention une fois de plus sur le fait que l’ASSORCA ne vend aucun produit financier. L’information donnée lors de ses séminaires est donc totalement indépendante et neutre.

Conclusion :

Il existe de nombreux types de 3ème pilier, il faut juste trouver la personne de confiance qui saura vous aiguiller vers celui qui vous correspond le mieux.

L’association ASSORCA organise des formations de 30 minutes pour vous aider et ainsi faire le bon choix. Rendez-vous dans la rubrique « Suivre une Formation » du menu principal.

Nous attirons votre attention une fois de plus sur le fait que l’ASSORCA ne vend aucun produit financier. L’information donnée lors de ses séminaires est donc totalement indépendante et neutre.

Trouver la meilleure offre