Dans une assurance

Un troisième pilier peut être ouvert dans une banque ou dans une assurance.

Le troisième pilier en assurance, à la différence du bancaire, est un contrat. Il faut donc bien réfléchir avant de le conclure et faire attention à certains points.

Le 3ème pilier en assurance peut être le bon choix mais il faut bien connaître les conditions et les contraintes de votre contrat avant de vous engager.

Les avantages de l’assurance:

Les assurances offrent en général trois avantages en comparaison avec les banques:
  • Une assurance vie combinée. Dans un 3ème pilier dans une assurance, votre famille est assurée si il vous arrive quelque chose.
  • Des capitaux garantis à la retraite. Les assurances garantissent en général un capital à la retraite. Vous pouvez donc être certain de toucher un montant minimum quelque soit l’état des marchés boursiers.
  • Des intérêts plus élevés. En général les intérêts et excédents des assurances sont plus élevés que dans les banques.

Combien mettre dans son troisième pilier?

A la différence du 3ème pilier en banque, lorsque vous commencez un 3ème pilier dans la plupart des assurances, il faut que vous choisissiez un montant à mettre durant l’année et vous y tenir durant les premières années. Alors que dans une solution bancaire, ce montant est totalement flexible, dans un contrat en assurance, vous ne pourrez en général pas changer le montant que vous mettrez dans votre 3ème pilier chaque année aussi facilement que ça.

Que risquez-vous? Si vous changer le montant épargné les premières années, vous risquez de devoir subir des pénalités ou des frais très importants.

Notre conseil est de mettre une somme que vous êtes certain de pouvoir épargner durant les premières années (5-7 ans minimum). Mais cela dépend du contrat et il conviendrait d’analyser les conditions générales avant de se lancer.

Quand verser l’argent ?

Vous pouvez en général faire des paiements mensuels, trimestriels, semestriels ou encore annuels. Il faut faire attention car la plupart des assurances facturent des frais pour les paiements fractionnés (mensuel, trimestriel ou semestriel).

Les paiements sont-ils flexibles?

Dans la plupart des assurances, la flexibilité est réduite. Comme nous l’avons précisé plus haut, vous ne pourrez pas changer le montant épargné durant les premières années. (une augmentation est toujours possible! C’est en cas de baisse que des frais peuvent apparaître).

Comment est investit l’argent ?

La plupart des assurance proposent différents types de placement. Certains sont plus dynamiques (volatiles) que d’autres ; votre choix dépendra de votre profil d’investisseur. Vous avez également la possibilité de choisir une solution qui ne sera pas liée aux fluctuations des marchés financiers.

La Valeur de Rachat:

Lorsque vous retirez votre 3ème pilier (pour une des raisons bien spécifiques prévues à cet effet) et que celui-ci est dans une assurance, on parle de valeur de rachat. La valeur de rachat est tout simplement le montant que vous pourrez retirer.

Dans une banque, lorsque vous retirez votre 3ème pilier, vous retirez tout simplement le montant épargné plus les intérêts. Dans un 3ème pilier en assurance, lorsque vous le retirez, vous avez droit au montant épargné plus les intérêts moins UNE PÉNALITÉ.
Cette pénalité est une sorte de coût qui comprend des frais, la commission du vendeur etc. Elle est assez opaque et change d’une assurance à l’autre.

La plupart des assurances vous dresse un tableau avec la valeur de rachat de votre contrat année après année jusqu’à la retraite. C’est-à-dire, le montant que vous pourrez retirer depuis la première année de cotisation jusqu’à la dernière.

La valeur de rachat durant la première année présente donc des pénalités qui diminuent avec le temps. Après quelques années, la valeur de rachat ne présente plus de pénalité.

Exemple : si vous mettez CHF 1’000.- par an dans un troisième pilier dès 2014, le tableau de la valeur de rachat pourrait être le suivant :

Valeur de rachat :

En 2015 100
2016 40
2017 1’00
2018 1’80
2019 3’00
2020 5’20
2021 7’000 – plus de pénalités
2022 8’10
2023 9’20
2024 10’30
2025 11’40
2026 12’50
2027 13’600

Il convient donc de comparer également les valeurs de rachat des contrats si vous pensez que vous devrez retirer votre 3ème pilier avant la retraite.
Comme il a déjà été dit, si vous pensez retirer votre 3ème pilier avant les premières années de cotisation, il est en général préférable de choisir la solution bancaire à celle en assurance.

Choisir la bonne assurance:

A la différence des banques, il est bien plus complexe de changer d’assurance. Il convient de bien comparer le marché avant d’en choisir une.

Aidez-vous de la rubrique « comparer le marché » dans le menu principal à votre gauche.

Quelles garanties pour mon troisième pilier ?

La Confédération garantit vos avoirs de 3èmepilier jusqu’à CHF 100’000.- par déposant.

La garantie du 3èmepilier est indépendante des autres montants.

Pourquoi ouvrir plusieurs 3èmes piliers?

La seule raison est expliquée dans le paragraphe ci-dessus. Le but étant de pouvoir bénéficier de la garantie de l’Etat si vos avoirs en 3èmepilier dépassent les CHF 100’000.- et que l’institut fait faillite.

Trouver la meilleure offre